interviews d’athlètes

Interviews du mois de février 2017:

IMG_4214Bonjour Président, cette année ce sont les 20 ans du club de Neuilly sur Marne Athlétisme et on a pensé à toi pour mieux parler de ce club.

Cela fait maintenant combien de temps que tu présides à tête de ce club?

Depuis 2002 à 2009, vice-président et de 2009 à aujourd’hui je suis président.

D’accord, pendant ces années, comment le club a évolué?

Positivement…Il y avait  en 2000 40 à 45 licenciés et maintenant on est presque 250. On a évolué dans toutes les disciplines car il n’y avait que les marcheurs. Le plus positif c’est l’évolution de l’école d’athlétisme car  il n’y en avait pas. C’est ce qui a permis de former des athlètes dans toutes les disciplines.

Tu as connu pas mal d’athlètes, dis-nous le top 3 des garçons et le top 3 des filles qui t’ont le plus marqué.

Pour moi chaque athlète est différent et ils m’ont tous marquées avec leurs motivations et leurs manières d’être. Car c’est grâce à tous les athlètes que l’ont fait la force d’un club.

Et le top 3 des athlètes qui t’ont fait le plus rire ? 

HA ha ha y en a plus que 3 et il y a tellement d’anecdotes.

Notre président préfère garder le mystère lol.

Nico, quels sont les trois meilleurs souvenirs que tu gardes au club ?

Les premiers interclubs en 2011 niveau départemental.

Le podium de Mélanie Lavril aux championnats de France,

Les barbecues de fin d’année.

Je rajouterai les titres de champions  de France de Arnold Kangai et Lisa Blameble.

Ainsi que le jour où Lisa et Malama Dosso ont remporté toutes les deux une médaille lors des championnats de France en salle à Nogent sur Oise. Et pleins d’autres encore…

Pour les 20 ans du club, le club se retrouve en N2A à Longjumeau aux Interclubs.

As-tu une appréhension particulière ?

Non on prend les années comme elles viennent, les effectifs comme ils sont. On prend le plaisir tant qu’il est là. On est jamais à l’abri de blessure de dernière minute, l’ambiance est là, c’est le principal.

Quel sera l’objectif du club  à ces interclubs ?

Le plaisir est là maintenant. Cela nous porte bonheur de dire que chaque année on se maintient car chaque année on monte ahaha.

Que souhaites-tu au club pour la suite ?

Je souhaite l’amélioration sur les conditions d’entraînements, que les personnes s’investissent dans leurs domaines et il est important d’avoir des idées nouvelles.

  

Merci Président

On poursuit l’interview par une athlète que le » président coach » entraîne.

IMG_4217Mélanie athlète espoir en demi-fond et qualifiée pour les prochains championnats de France de Cross. Elle fait partie on peut dire des anciennes du club.

Nous l’avons rencontré à un jour de ces championnats de France de cross.

Comment vas-tu Mélanie ? Ça va bien, merci Tu as récemment fait les championnats de France Elite sur 800m, et là tu enchaînes par les Frances de cross. Comment tu te sens ? La forme est là, même si elle commence à baisser en cette fin de saison hivernale qui a été riche pour moi.

Tu as déjà participé à plusieurs finale de Championnats de France dans tes catégories, dont une médaille de Bronze en junior. Aujourd’hui que retiens tu de tes premiers Championnats de France Elite en salle le weekend-end dernier à Bordeaux ? Je retiens que du plaisir car ce n’était pas prévu. J’ai obtenu ma qualif sur le seul 800m que j’ai effectué cet hiver (pour le Fun….) le dernier jour des qualifications lors du meeting LIFA à Eaubonne. Et encore plus contente d’avoir pu me qualifier pour la finale, donc que du bonus et de l’expérience. Bordeaux c’est une belle ville ? Ben, en fait je n’ai pas eu trop le temps de visiter, car Séries le Samedi et Finale le dimanche, entre temps manger et récupération, 2 jours ça passe vite. Mais le soleil été présent !!

Tu t’es qualifié pour la finale, qu’est ce qui t’a manqué pour accrocher le podium ? Il m’a manqué quelques séances spé 800m pour pouvoir rester au contact des filles à l’emballage du dernier 400m, mais aucun regret puisque avec mon coach nous avons axé l’hiver sur le cross.

Demain c’est les Championnats de France de cross, c’est une autre course, comment tu l’appréhendes ? Aucune appréhension, l’an dernier, je termine 82e du cross-court, cette année l’objectif c’est terminer dans les 50. Et ensuite on bouclera la saison hivernal.

Quelle est ton approche avec le sport de haut niveau et donc l’athlétisme ?

Du temps, de l’exigence avec soi-même et une hygiène de vie irréprochable.

Maintenant revenons au passé.

Quand est-ce que tu as débuté l’athlétisme ? J’ai débuté en cadette 2 (16ans)

Tu as choisi le demi-fond pour t’épanouir, pourquoi ce choix ? Qu’est-ce que tu aimes dans cette discipline ? j’ai choisi le ½ fond car au collège j’avais des qualités d’endurance en EPS, donc plus facile en arrivant au club pour trouver ma discipline. Dans cette discipline j’aime le dépassement de soi même et l’ambiance de cette discipline.

Il y a 3 LAVRIL au club, et 3 sœurs, toi tu es la deuxième. As-tu été influencé par ta sœur aînée ou pas du tout dans le choix de l’athlé ? Et toi tu penses avoir influencé ta petite sœur ? Aurélie m’a influencé mais je n’ai pas influencé Naomie car elle pratiquait déjà l’Athlétisme.

Raconte-nous ton plus beau souvenir au club ? Ma médaille de Bronze aux Championnats de France Juniors sur 800m à Albi (81)

On ne va pas se mentir, tout n’est pas tout rose dans la carrière d’un athlète, pour toi quel a été ton plus mauvais souvenir dans ta jeune carrière d’athlète ? Mes 2’37 sur 800m lors de la finale des Championnats de France Espoirs l’an dernier à Aubagne, j’aurais peut être due abandonnée ?? car pas du tout bien.

Quel est la séance type que tu aimes faire ? Les séances de Fartleck Et celle que tu déteste ? Aucune

Comment se passe l’ambiance au sein de ton groupe d’entrainement ? Une superbe ambiance avec un groupe homogène, et nous savons très bien faire la part des choses dès qu’il s’agit de s’entrainer.

Et avec ton coach ? Peux-tu nous le décrire en quelques mots ? Mon Coach (Nicolas Valat), une personne multifonction, président et coach plusieurs casquettes, et sait les changer en temps voulu. Il est patient, attentionné et prend son rôle très à cœur. C’est une personne avec qui j’ai accroché de suite. J’adore mon Coach !!!

Quels seront tes objectifs pour la saison estivale ? Atteindre la finale des Championnats de France Espoirs sur 800m (faire mieux que l’an passé Mdrr…) et bien sur faire descendre le chrono sur 800m. ( moins de 2’08’’)

Es-tu fan d’un athlète en particulier ? Non , Fan de moi Mdrr……

Un mot pour décrire le mieux le club de NSM. Et pourquoi ? SUPER !!! Un club familiale, une bonne ambiance entre les groupes de disciplines, beaucoup de sérieux dans la formations des athlètes.

Que souhaites-tu pour la suite du club ? Qu’il progresse encore et qu’il reste dans le même état d’esprit.

Il y a surement des jeunes athlètes, des athlètes et des futurs athlètes qui verront cette interview, qu’as-tu envie de leur dire ? Si il ou elle aime l’Athlétisme ou la course à pied, je leur dit de venir de rejoindre le club pour progresser avec des entraîneurs de qualités et surtout pour ne pas faire n’importe quoi avec votre santé car il y a beaucoup de codes à respecter dans notre sport, beaucoup penses bien faire et font n’importe quoi !!! Car ils sont mal conseillé ou pense bien faire.

As-tu quelques mots à faire passer à Johnson CASSEUS que tu as coaché en Minimes. Un tout jeune gamin qui a participé à ses premières Championnats de France en salle chez les cadets. Tout d’abord félicitation a lui, c’est une très bonne expérience pour sa 1ere année chez les cadets, maintenant l’athlétisme est un sport de longue haleine et il faut persévérer à l’entrainement, il va aussi passer pas des moments difficile ou il faudra qu’il soit fort, le passage de l’adolescence de nos jeunes n’est pas toujours évident donc force à lui pour qu’il nous fasse encore de belle choses.

Est-ce qu’un jour tu pourrais être la présidente de ce club ? OUI Mdrrrr……… mais c’est pas du tout d’actualité, j’ai autre chose à prouver en tant qu’athlète, je suis encore jeune.

Ta vie en dehors de l’athlé.

Ton péché mignon ? Tarte aux fraises

Ton Chanteur préféré ? STROMAE

Tes projets professionnels? Intégrer la brigade des Sapeur-Pompier de Paris.

Merci Mélanie

 

IMG_4218On profite de la présence du coach et de l’athlète pour un petit duel assez fun.

Je trouve que vous formez un bon duo coach athlète et c’est une formule qui marche. 

Je vous ai concocté un petit duel.

Mélanie un mot pour qualifier ton coach ?  Multifonction

Nico un mot pour qualifier ton athlète ? Volontaire et Rigoureuse

Qui est le plus gentil ? 

Mélanie – c’est Nico!

Nico- c’est Mélanie!

Qui est le plus relou ?

Mélanie – c’est Nico mdrrrrr

Nico- c’est Mélanie mdrrrrr

Qui chante le plus ?

Mélanie- c’est Nico mdrrr

Nico – c’est moi je crois …. Il est où le bonheur il est où ?? 

Qui est le plus fou ?

Mélanie – c’est Nico mdrr!

Nico – c’est Mélanie mdrrr !

Qui est le plus têtu ?

Mélanie – c’est moi mdrrrrrr !

Nico – ah c’est Mélanie!

Mélanie une chose que tu aimes et une autre que tu n’aimes pas chez ton coach.

J’aime son implication et je déteste qu’il me contredit.

Nico une chose que tu aimes et une autre que tu n’aimes pas chez ton athlète.

Elle est toujours de bonne humeur et souriante. Sinon elle est trop têtu

L’alimentation est important chez l’athlète, Nico est ce que tu lui donnes des conseils d’alimentation stricte? ou bien tu lui fais confiance? ou bien elle mange ce qu’elle veut ?

Je lui donne des conseils après elle fait ce qu’elle veut.

Mélanie tu respectes les conseils de ton coach ?

Pas tout le temps mdrrrrr

C’est quoi être coach ?

Mélanie – c’est être discipliné et sérieux

Nico –  c’est être attentionné avec ses athlètes, faire en sorte que les entraînements correspondent, Savoir communiquer et prendre du plaisir autant que les athlètes.

C’est quoi être athlète ?

Mélanie- C’est prendre du plaisir et donner le meilleur de soi même;

Nico- être passionné par ce que l’on fait mais aussi mettre du sérieux et de la rigueur dans le sport. 

Merci à tous les deux

 

Interview du mois d’octobre 2016:

 

laurentLaurent CHRETIEN  demi fondeur catégorie senior qui nous a quitté à cause du déménagement. Il a répondu à ces quelques questions

Tu as choisi l’athlétisme et plus particulièrement le demi-fond, pourquoi ?

Le demi fond je suis tomber dedans à l’âge de 9 ans grâce au prof de sport à l’école, plus tard c’était surtout pour être avec mes potes…

Tu as malheureusement quitté le club de Neuilly. Quels souvenirs gardes tu ?

J’ai laisser ma deuxième famille, des potes d’enfance, le stade, les 33 hectares. Et aussi le coach présent tous les soirs pendant de longues années…

Une petite anecdote, un moment fort que tu as vécu, un épisode inoubliable ?

Comme ça c’est le relai 4×400 des filles au inter club qui me vient, mais y’en a plein d’autres comme les raclés qu’on a mis aux jeunes au foot…

 

*

Continues tu encore à courir ?

Oui toujours.

Que dirais tu de ce club ? Comment la décrirais tu ?

Tu le sais aussi bien que moi y’a pas mieux!!! Nico il kiff trop!! ça se voit et il le transmet à tous.

Un petit message pour tous les athlètes dirigeants de ce club ?

Vous me manqué tous, j’espère que vous allez continuer à faire parler de Neuilly en bien comme vous le faite. Longue vie à NSM… je vous embrasse tous

 

Interview du mois de mai 2016:

MALEKMalek ABID, 15 ans, catégorie minime fille

Pourquoi avoir choisi ce club et ce sport ?
Pour l’ambiance le dépassement de soi permet de se découvrir et repousser ses limites.
Un souvenir marquant en cette première année d’athlétisme ?
Les interclubs ll’ambiance que des fous rire et compagnie on voit la passion qui anime chaque athlète pour ce club
Quels sont tes objectifs pour le futur ?
Faire de grand championnats en marteau
As tu un ou une idole ?
Abiba GHRIBI
Pourquoi elle en particulière ?
Car elle honore son pays et à chaque compétition elle montre sa valeur et repousse ses limites à chaque course
Que dirais tu aux personnes hésitant à venir dans ce club ?
Ce club c’est une famille!! Et  ils ne regretteront pas on devient vite accro à ce sport

 

Interview du mois de février 2016:


aurelieAurélie Lavril,
21 ans, travaille chez Nike, spécialiste en saut en longueur et également sprinteuse. Après la danse classique et le rugby, elle se consacres corps âme à l’athlétisme.

Pourquoi avoir choisi ce club? Depuis combien de temps, pratiques tu l’athlétisme ? 

J’ai choisi ce club car j’habite à Neuilly sur Marne, c’est un club familiale et je suis bien dedans. Je suis au club depuis maintenant 8 ans.

Qu’est ce qui te plait dans ce sport ? D’où est venu cette passion ? 

Comme tout le monde car j’aime courir vite mais aussi d’autres valeurs comme le dépassement de soi.Je suis une compétitrice dans l’âme et comme toute compétitrice, j’aime gagner. 

Un jour inoubliable à l’entrainement ou en compétition ? Un fait marquant?

Sans aucun doute Albi!! Lors des championnats de France en longueur, j’arrive 5 minutes avant l’épreuve, j’ai une pression de malade mais j’arrive à être finaliste. Ce fut une belle expérience.

Quels sont tes objectifs ?

Je dirais de ne plus me fixer de limite car se fixer des limites c’est se mettre des barrières.

Que dirais tu aux personnes qui hésite à venir dans ce club ?

De venir pour l’ambiance conviviale, le goût du dépassement de soi pour le rire, la compétition mais surtout parce qu’on est une grande famille.